Tag Archives: culture

Matteo Ricci: passeur de culture

This article was posted in Ignatian perspectives.

Matteo Ricci

Matteo Ricci - image: Jesuit Curia, Rome

Au moment où se déroule l’Exposition universelle de Shanghaï, la Chine célèbre avec reconnaissance la mémoire du Père Matteo Ricci mort à Pékin il y a 400ans. Matteo Ricci est bel et bien le précurseur en Extrême Orient de ce que les textes romains nomment une “inculturation” réussie. Les sociologues parlent volontiers d’”acculturation” pour décrire le choc provoqué par la rencontre entre deux cultures aux traits différents. Pour la tâche missionnaire, l’Eglise catholique préfère désormais utiliser le concept plus irénique et plus intérieur d’”inculturation”. Celle-ci consiste à annoncer, par la rencontre et la persuasion, un Evangile nouveau dans une culture en place, à la manière dont l’”incarnation” du Christ constitue une plongée personnelle dans la chair des hommes, au milieu d’un monde étranger à ses accents. Continue reading

Comments Off

Editorial

This article was posted in JEOletter Nr. 04 / January 2009.

Editorial

Editorial

If only the interest in our common future as Europeans would be as great as it is in our past… This was one of the first thoughts that came to my mind when the freshly opened “Europeana” website annouced its breakdown due to over 10 million hits an hour on 20 November, the day of its launch.
What is the “Europeana” about? In April 2005 six Eu members states appealed to the EU institutions to create an European electronic library in order to connect national projects at a new level. Continue reading

Comments Off

Récension – La sainte ignorance

This article was posted in Miscellaneous.

La sainte ignorance

La sainte ignorance

Olivier Roy, La sainte ignorance

Voici un ouvrage important qui amplifie la connaissance que nous devons avoir des relations complexes entre religions, cultures, sociétés nationales et entrée dans le village planétaire. A la différence de chercheurs superficiels, l’auteur prend au sérieux ce que révèle le phénomène religieux sur l’avenir de notre monde.
On découvre dès les premières pages du livre qu’Olivier Roy a vécu une forme originale de militantisme à la fin des années 1960 dans le monde étudiant parisien. Une formation marquée par l’excellence scolaire s’est mêlée à un certain activisme en milieu protestant. Cette base de départ lui permet sans doute de donner plus d’ampleur aux différentes figures rassemblées sous le parapluie du christianisme à travers le monde. Le livre est riche de résultats d’enquêtes, de nombreuses lectures personnelles jusque dans des revues très spécialisées, de séjours passés hors des frontières hexagonales.
L’auteur avance à contre-voie de ce qu’énonce Huntington lorsqu’il parle du « clash » planétaire inévitable entre cultures antagonistes parce que drapées dans un manteau religieux. Pour lui, les religions ne cessent de se « reformater » pour s’universaliser. La déterritorialisation du religieux avance à grands pas. Les religions ont tendance aujourd’hui à se constituer en « communautés de foi » bien distinctes des cultures ambiantes. Pour tous les mouvements religieux se pose désormais la question : Comment et quoi transmettre. L’auteur constate que la transmission « n’est plus assurée par l’évidence sociale et culturelle du fait religieux ». D’où le titre de l’ouvrage parlant de « sainte ignorance. Les marqueurs religieux et les marqueurs culturels ne se situent plus dans un système euclidien. La fin des parallèles introduit des discordances entre les deux repères traditionnels que la mondialisation et les migrations humaines ne font qu’accentuer.

Olivier Roy, La sainte ignorance. Le temps de la religion sans culture, Seuil, 2008, 281 p.

Comments Off

Comprendre et agir

This article was posted in JEOletter Nr. 01 / April 2008.

Comprendre et agir

Comprendre et agir

Comprendre et agir dans la société multiculturelle
Claude Debbichi

Prenant acte du fait que la diversité culturelle de l’Europe ne cesse de croître, le Parlement européen et le Conseil ont décidé de promulguer l’année 2008 “Année européenne du dialogue interculturel“. Celle-ci poursuit des objectifs divers: favoriser la rencontre des cultures pour prévenir des discriminations préjudiciables au développement économique et social de l’UE, soutenir le dialogue interculturel partout où il pourrait contribuer à la construction d’un mieux “vivre ensemble” en Europe, renforcer une identité et une citoyenneté européennes, étayer la politique étrangère de l’UE etc. Continue reading

Comments Off